Une Mater pas comme les autres

il faut de la passion ,une bonne dose de détermination et de sens ,du travail bien fait. Tout ceci réuni permet d’accomplir des merveilles et de poser sa pierre à l'édifice Afrique.

Pouvez-vous nous présenter « la mater service » ?

La Mater Service est une entreprise fondée en 2019 par deux jeunes étudiants camerounais qui ont  embarqués avec eux plusieurs de leurs amis et camarades étudiants. L’entreprise à sa Direction générale à Yaoundé. Elle opère  pour l’instant à Yaoundé et à Douala mais compte dans un avenir proche conquérir les autres villes du Cameroun et d’Afrique. Outre n’importe quelle ville du Cameroun, les commandes peuvent être passées de n’importe quel pays du monde et les produits livrés pour le moment dans les deux villes citées plus haut.

La Mater Service  est à ce jour constituée en 4 entités :

La Mater Market: la toute première, celle avec laquelle nous avons débuté, dont le but est de livrer à ses clients des produits manufacturés, des vivres frais, des boissons etc. au moment et au lieu de leur choix. Actuellement les commandes sont livrées dans les villes de Yaoundé et de Douala au Cameroun  et peuvent se faire de n’importe où dans le monde via le site www.lamater.net, les moyens de paiement étant diversifiés et sécurisés.

La Mater Back To School : le fonctionnement est identique à celui de La Mater Market à la seule différence qu’il s’agit de livraison des fournitures et accessoires scolaires, permettant aux clients non seulement d’éviter de faire la queue en librairie mais surtout d’éviter de parcourir plusieurs librairies à la quête des manuels manquants, d’éviter également d’être victime des pickpockets  pendant l’effervescence des rentrée scolaires,  enfin de capitaliser leur temps , leur énergie et argent. Pour cette entité, les clients commandent sur www.btoschool.net.

 – La Mater Express : version revisitée et adaptée au contexte africain des sites permettant de commander des plats cuisinés dans les meilleurs restaurants de Yaoundé et Douala. En cours de préparation sur express.lamater.net

La Mater Tech : entité qui propose des services numériques tels que la réalisation de sites web, des applications, du digital branding, etc… Pour des entreprises et des particuliers. La réalisation d’une Blockchain à intégrer dans les moyens de paiement de toutes les plateformes “La Mater” (La Mater Wallet* ) est actuellement l’un des projets phares des équipes de _La Mater Tech. Notre ambition ici étant de créer une boîte de conseil offrant ses services à des clients à travers le monde. Sur le site vous trouverez les différentes prestations et quelques réalisations déjà faites : www.lamater.tech

De quel besoin nait l’idée de ce site web (quelle est sa genèse, à quel besoin répond-il, qui sont les principaux destinataires) ?

La Mater Service est née d’un constat fait par la co-fondatrice Audrey Djopa,  qui un jour lors d’une visite rendue à une de ses amies, s’est rendue compte que la mère de cette dernière se plaignait d’être tellement absorbée au quotidien par son travail qu’elle ne trouvait pas du temps pour faire ses courses du marché qui fermait presqu’à l’heure où elle sortait de son service.

En discutant avec elle, il en est sorti qu’ayant des enfants mineurs, elle ne voulait pas confier cette tâche à la ménagère qui ne devait quitter la maison sous aucun prétexte, laissant les enfants seuls. Le weekend étant également très précieux pour elle car c’est le seul moment pour elle de donner un peu de chaleur à ses enfants et son époux.

A la fin de la discussion, elle a compris que beaucoup d’autres personnes se trouvaient dans la même posture et a senti le besoin de créer un service pour pallier ce problème. C’est ainsi qu’elle en a parlé à son frère Wilfried Djopa qui a soutenu l’idée et ensemble ils ont constitué l’équipe actuelle. Nous avons donc pensé et désigné le projet ensemble pour que notre entreprise ait les allures que nous avons présentement.

Au départ, la Mater Service qui n’était dédiée qu’aux courses avait pour cible les personnes occupées et les personnes malades. Au fil du temps, nous avons décelé d’autres besoins correspondant à une cible plus large, la diaspora par exemple. Il est désormais possible grâce à nos services, de permettre à nos clients de la diaspora d’être proches et de s’occuper de leurs familles basées à Yaoundé et à Douala, en commandant des marchandises qui leurs seront livrées à domicile

Quant à l’entité La Mater Tech , sa cible c’est tout particulier ou professionnel désireux d’ être accompagné dans la transformation digitale de sa structure ou de son projet.

Comment vous procurez-vous votre marchandise ?

Pour le moment, nous fonctionnons comme des coursiers, nous ne produisons donc aucune marchandise. Nous travaillons avec des producteurs locaux et marchands, à qui nous allons acheter les produits présents sur le site internet, lorsque nous recevons chaque commande.

En visitant votre site on notre une différence bien que tantinet des prix des produits par rapport à ceux présents sur le marché traditionnel, pourquoi cet écart ? ne vous est-il pas préjudiciable ?

Le e-commerce n’étant pas encore très développé au Cameroun fait en sorte que plusieurs personnes ne comprennent pas vraiment ce que c’est que les frais de commissions et nous pouvons les comprendre car la bourse d’achat est réduite avec le SMIC vraiment bas. Voilà pourquoi pour l’instant notre service a une cible particulière : les personnes occupées, malades ou personne de troisième âge et la diaspora qui comprend l’importance de ce service ainsi que tous les risques et sacrifices consentis. De plus, l’écart en question est très réduit car il y a des frais de commissions qui, en dehors du risque et du temps, couvrent les frais de manutention et l’achat des sacs d’emballages pour protéger les produits qui ne sont pas facturés lors de la commande

Il est également à noter que les prix du marché varient très souvent, d’ailleurs avec la crise sanitaire récente, certains produits ont grandement flambé sur le marché avec des prix fortement élevés, pendant que d’autres ont considérablement baissé avec les fermetures des frontières. Ceci nous oblige à faire des mises à jour constantes des prix de ces produits qui sont très changeants et cela ne nous facilite pas la tâche.

L’on constate que sur votre site la vente ne se fait pas en détails c’est-à-dire qu’un produit comme l’oignon n’est  disponible qu’à partir de 550f sur votre site or dans les marchés traditionnels on peut en avoir en fonction de sa bourse et de ses besoins jusqu’à 50f ?

Il est bien évidemment possible de passer une course en détail, tout dépend du client. Les deux moyens par lesquels il peut passer sa commande sont soit par le site internet (il lui revient d’apporter toute spécification en commentaire, qu’il s’agisse d’un produit qu’il ne retrouve pas sur le site ou alors une quantité différente si possible), soit en envoyant directement sa liste de course au numéro whatsapp disponible sur le site et tous les réseaux sociaux et il sera recontacté pour une clarification de sa commande.

Avec la situation économique actuelle au Cameroun, comment réussir à convaincre le Camerounais moyen de faire appel à vos services vu l’écart de vos prix par rapport à ceux des marchés traditionnels et est-ce que vous pensez que vos services sont adaptables à classe moyenne de la société camerounaise?

La réponse est affirmative sans aucune hésitation. La grande partie de la classe moyenne fait régulièrement appel à nos services et surtout, la crise sanitaire récente nous a fait réaliser à tous combien un service comme le nôtre est important. Pendant la période de confinement par exemple, notre objectif était de faciliter la tâche à l’Etat dans la réduction de la propagation du virus du covid 19. De ce fait, nous nous occupions des courses de nos clients dans le respect des mesures d’hygiène, et ils pouvaient ainsi rester chez eux comme le prônait la politique gouvernementale. Ceci a d’ailleurs été l’objet d’un reportage à la CRTV, chaîne nationale, qui nous a ciblé dans les réseaux sociaux et nous avons été heureux et honorés d’être choisi à cet effet.

En plus, nous sommes actuellement  en train de réfléchir sur des stratégies de réduction des frais de commission afin d’engranger toutes les classes sociales. Nous tenons néanmoins à préciser que ces frais de commission ne sont appliqués que sur l’entité “ la mater market “, toutes les autres entités sont facturées au prix du marché traditionnel ou au prix homologué par le gouvernement.

Il est vrai qu’au départ, il y avait des réticences chez certaines personnes de classe moyenne face à la fiabilité de nos services surtout parce qu’elle pensait plus aux arnaques qui sont malheureusement monnaie courante au Cameroun, mais très vite ceux-ci ont été conquis car ils se sont rendu compte de notre existence réelle et de notre fiabilité. J’aime bien ces propos d’un de nos clients qui nous avait laissé cet avis : « j’ai fait appel à vous par curiosité et je suis devenu client par satisfaction ».

Nous nous efforçons d’offrir une qualité de service sans pareil à nos clients (paiements hautement sécurisés, solutions digitales facilitant l’expérience client, service client disponible et attentif, mesures d’hygiènes respectées,). Nous sommes motivés par le fait d’apporter de la valeur à nos clients, de rapprocher les familles et de faciliter la vie de ces milliers d’africains. Ceci passe par un service de qualité rendu au client, de la diversité au sein de notre équipe, de notre dynamisme, du dévouement au travail et du sens du travail bien fait, tout ce panel mis au service du client que nous considérons comme la prunelle de nos yeux.

Quels sont les moyens de communication que vous utilisez pour pouvoir avoir une plus grande audience ?

Etant donné que de nos jours nous sommes de plus en plus connectés, nous nous devons d’avoir une bonne présence digitale. Notre communication, peu importe son canal (réseaux sociaux, bouche à oreille, flyers, échanges avec le client, partenaires et collaborateurs, …) a premièrement pour but de transmettre nos valeurs qui sont la qualité du service rendu au client, la performance et la diversité. Le langage que nous utilisons par exemple est un langage courant, simple, mais aussi professionnel et chaleureux. Bien évidemment le but est d’être les plus proches possibles de notre cible, qu’on transformera par la suite en client.

Votre équipe est essentiellement jeune avec une moyenne d’âge de 25 ans, et elle est basée en France Comment arrivez-vous à gérer la logistique en n’étant pas sur le terrain ?

Notre équipe a une moyenne d’âge de 22 ans avec une partie des membres en France et une autre au Cameroun. Ce système de télétravail qui a très vite été mis en place pour certains d’entre nous a su montrer de nombreux avantages. En plus de la logistique, nous avons besoin de faire fonctionner d’autres services pour atteindre nos objectifs.

Pour ce qui est de la logistique et transports, nous avons une équipe constituée sur le terrain pour les besoins opérationnels et une équipe stratégique en France et au Cameroun pour tout ce qui concerne la planification de la demande, l’amélioration continue et de la stratégie d’approvisionnement à adopter

Avez-vous des partenaires ou souhaitez-vous en avoir ? Si oui, quels seraient vos critères pour le choix de vos Partenaires ?

Comme indiqué plus haut, nous travaillons avec des partenaires qui nous fournissent des produits du marché. Pour le cas de La Mater Express, nous travaillons avec des restaurants de la ville de Douala et Yaoundé. Tout restaurant souhaitant être référencé sur notre site internet doit être situé dans la ville de Yaoundé ou Douala, la qualité du service rendu, l’hygiène et les avis clients qui comptent beaucoup pour nous.

Comment voyez-vous l’avenir du cyber-commerce au Cameroun ?

Nous pensons qu’il s’agit d’un secteur porteur pour les prochaines années, c’est d’ailleurs la raison pour laquelle nous nous y sommes lancés. Il est vrai que ce n’est pas encore ancré dans les mentalités de toutes les populations d’effectuer ses courses en ligne, mais de plus en plus ça devient une tendance et le besoin est présent. Cette tendance évolue aussi bien avec la digitalisation, c’est la raison pour laquelle nous proposons des solutions digitales à nos clients pour qu’ils puissent s’inscrivent dans cette nouvelle ère.

Où voyez-vous la mater service dans cinq ans ?

Dans 5 ans, nous nous voyons implantés dans plusieurs pays africains avec des solutions digitales adaptées aux transformations en cours. Nous souhaitons également au travers de notre entreprise créer des emplois et ainsi contribuer au développement économique du continent.

Un conseil pour la jeunessedumboa ?

Eunice Mbandou, CMO de la Mater Service

On n’a pas toujours besoin de beaucoup pour se développer. En plus des moyens à notre disposition, peu importe leur nature, il faut croire en son projet, il faut de la passion ,une bonne dose de détermination et de sens ,du travail bien fait. Tout ceci réuni permet d’accomplir des merveilles et de poser sa pierre à l’édifice Afrique.

Propos recueillis par Nadia Edzengte.

1 Comment

Add Yours

Répondre à Signin Mappouo Gaëlle Annuler la réponse.