Au nom de la paix, DU TRAVAIL, mais dans quelle patrie ?

Au Cameroun, tant qu’il y’a de la bière, le pays va bien. Chômage ou pas chômage, le pays va bien. Développement ou pas développement, le pays va bien.

Bienvenue au Cameroun ! Le pays d’une jeunesse enivrée par des rêves de grandeurs, des illusions de richesse et des cauchemars de vieux qui vivent la vie de ses rêves à sa place. 

Nous sommes bien au Cameroun, où les lundis à dix heures du matin, les « beignetariats » et les cafétérias sont déjà bondés de jeunes qui ne viennent pas juste prendre leur petit déjeuner mais également se donner à des débats; très souvent loufoques. On entend souvent des: « Aka Song ne peut pas bien coacher cette équipe » ou des « Qui vous a même dit que l’argent de Dangoté est simple » et encore dès :  « La fille là mimba trop je vais lui montrer »..

Oui, c’est exactement le Cameroun où on se regroupe dans des endroits changés en parlements. Il faut bien s’occuper non ? Les gens d’Etoudi parlent pour eux là-bas, nous aussi on parle pour nous ici et AUCUN sujet ne nous échappe !  

Francis N’gannou Champion du Monde UFC des poids lourds en train de prendre son petit déjeuné , dans un beignetariat à Yaoundé

N’allez surtout pas croire que cette jeunesse est inconsciente..nooooon ! Ces jeunes qui se rassemblent ainsi, généralement sont tellement cultivés et remplis de connaissances. Par exemple, ils savent à quel point le sport est important! Quatre-vingt pour-cent de ces beaux gosses remplis dans les carrefours à parler de la vie d’autres personnes (qui soit dit en passant ont elles déjà réussi leurs vies) sortent de la « santé » du matin où ils se sont donnés à fond tels que des sportifs professionnels -cela généralement après avoir bu toute la soirée jusqu’à deux heures du matin- pour rester en forme. Rien n’est donc perdu..

C’est le Cameroun..où la bière est devenu l’élément rassembleur, le métier principal, le symbole emblématique de son appartenance à ce tendre et beau pays. Je veux dire..vous savez quand même ce qu’est la devise du Cameroun non ? Oui oui! PAIX, TRAVAIL, PATRIE. Maintenant dites-moi, qu’est-ce qui donne la paix au Cameroun à l’heure actuelle ? La bière. Voilà. Vous connaissez vos leçons. Une autre question. Si on se dit que la chose qui nous occupe le plus est notre métier alors qui donne le plus de travail dans cette nation si sympathique ? Toujours de la bière! Vous êtes intelligents! Une dernière (question pas bière) pour la route..quelle est la chose qui rassemble facilement les camerounais de divers horizons, ethnies, langues et donne vraiment le sentiment d’avoir un peuple uni ? Évidemment c’est encore la bière. Mais revenons à notre sujet..

Avec tout ceci vous voyez bien que le peuple Camerounais est un pays de grands travailleurs! C’est d’ailleurs pour ça que d’aucuns sont très étonnés de se rendre compte que le pays souffre de sous-développement chronique. C’est terrible. Le gouvernement a pourtant mis énormément de stratégies en place pour rendre le travail plus facile, plus…« fun ». 

Par exemple, un professeur qui déjà n’a pas tout son salaire depuis des années (faudrait pas oublier de dire merci au gouvernement. Faire des économies même si elles sont forcées c’est très important. Surtout si c’est pour finir l’argent là dans les bars on se connaît) peut tranquillement aller « couper » une pendant sa pause. Bon soyons fou, trois ou quatre ça ne fait pas de mal. Ainsi il rentrera en cours très heureux et il oubliera les tracasseries de sa vie que d’autres pourraient considérer misérable, surtout ses élèves qui à première vue n’ont aucun respect pour son travail mais vous vous trompez c’est juste qu’ils le prennent pour un pote..Bref, le gouvernement a placé des bars STRATÉGIQUEMENT à côté d’écoles pour laisser le temps aux profs (et parfois même à leurs potes les élèves) de prendre un bol d’air frais ou une grande cuvette de bières qui transpirent.  

Les profs ne sont pas les seuls. Il y’a de plus grands profs. Ceux-là n’enseignent pas dans les écoles. Ce sont de grands fonctionnaires de l’État. Mais les cours qu’ils prodiguent dans les bars surtout pendant les heures de travail sont inestimables. Parfois quand tu pars toquer à leurs bureaux (si tu les trouves), et qu’ils sont très désagréables avec toi, c’est tout simplement parce que tu n’es pas très futé. Ne sais-tu pas que tout moteur a besoin de son essence ? Un petit mille francs (équivalent de deux frères du pays ou encore deux champagnes du pays) et le tour est joué. Les gars vont te donner leurs secrets les plus enfouis. Subitement,  tu entres dans le secret des dieux. Et si jamais le travail pour lequel tu venais faire une doléance est mal fait, ne t’inquiètes surtout pas. Tu n’auras qu’à venir un autre jour, tu tapes le même code et voilà le tour est encore joué. 

Le 237..un pays de valeurs sûres et de discipline. Eh oui! Les valeurs se transmettent! Par exemple, arrêter les cours pour que le peuple puisse voir des gens courir derrière un ballon, ça c’est vraiment une valeur sûre transmise aux autres générations! Les enfants doivent comprendre qu’on connaît mieux le travail quand on a connu le divertissement. Et si on a du travail à faire, on peut le remettre tranquillement au lendemain. D’ailleurs même les examens là, ça ne fait rien si on échoue. L’année prochaine ne sera pas fériée…enfin sauf si la grève du mouvement #CraieMorte continue..

En parlant de #CraieMorte et de #OTS. Seuls des ignorants n’ont pas compris que ce pays est tellement soucieux de son peuple, de ses travailleurs et de sa future génération qu’ils ont voulu leur donner un temps de repos. C’est pourquoi le gouvernement qui pourrait régler cette grève en peu de temps , préfère que les profs ainsi que leurs potes les élèves se reposent. Se reposer c’est important. Il ne faut pas faire de surmenage et surtout il faut pouvoir avoir du temps pour boire la bière; rappelez vous..le symbole emblématique par excellence. Est-ce que vous suivez même depuis? Restez concentrés. 

Quand les gens se plaignent de coupures d’électricité qui débordent déjà moi je sais qu’au fond, c’est parce que la bière n’est pas glacée que les gens râlent. Mais bon, on va quand même boire ça non glacé. D’ailleurs ils s’attendent à quoi? On veut quel développement quand les gens sont allés à l’école pour faire acte de présence? Quelles connaissances peuvent être acquises quand les profs étaient en grève toute l’année? Il ne faut pas se mentir hein. Les choses vont aller de mal en pire. Mais ça fait quoi? Qui a besoin du développement quand il y’a de la bière? 

Certains ennemis et détracteurs de la patrie viendront dire que oohhh le Cameroun est un pays de chômeurs. Honte à eux! Bon. Avant de débattre avec eux, essayons d’abord de définir ce qu’est un chômeur. 

Globalement, est considéré chômeur toute personne en âge de travailler (de seize à soixante-deux ans) qui est soit sans emploi, soit à la recherche d’un emploi ou immédiatement disponible pour travailler. 

Si nous voulons regarder les faits, le Cameroun est un pays rempli de chômeurs. Il y’a même des chômeurs qui sont dans des bureaux climatisés. Les gars s’ennuient même plus que nos gars dans les parlements. Quand quinze heures arrivent, ils rentrent chez eux cougna cougna comme des gars qui ont eu une longue journée de travail. Franchement tout ça c’est toujours le chômage. Le chômage sous contrat. 

Le taux de chômage a augmenté de 6,1% au Cameroun en 2021 par rapport à l’année 2020, selon la dernière édition des indicateurs de développement durable publiée mercredi soir 29 décembre par l’Institut national des statistiques (INS). Alors que les femmes (6,1%) sont plus touchées par le chômage que les hommes (5%)…et on va s’étonner de voir le piment très vendu sous toutes ses formes et sous toutes ses couleurs. 

Le taux de sous-emploi global est de 65% pendant la même période, en baisse de 4 points par rapport à 2020. L’INS attribue cette situation à la pandémie de la COVID-19, qui a eu des effets néfastes sur l’emploi, la perte d’emploi ou la cessation d’activité ayant touché à peu près trois ménages sur cinq (54%) en juillet 2021. Bon. Ce n’est pas moi qui vais vous rappeler que le Covid en 2022 est quasiment inexistant..En tout cas si il existe, les Camerounais eux n’en ont que faire. Il faudrait qu’on comprenne pourquoi les gens chôment toujours autant mais bon. Ça ne me regarde pas.

Le bon côté des choses est que la bière (notre emblème chéri) a gagné en valeur et en attention. Elle a ainsi employé plus de personnes à sa consommation. Ce n’est donc pas étonnant que Les Brasseries du Cameroun soient deuxièmes dans le classement des plus grandes entreprises au Cameroun. Cela en dit long. 

Si je dois quand même m’étonner, je m’étonnerais du fait qu’un de nos tontons..le tonton des tontons..Non! Pas celui que vous connaissez là! Un autre..puisse dire qu’on peut vivre avec 36,270 FCFA représentant le SMIG au Cameroun. Mince le père là sait même que certaines bières sont déjà à 850 ? Moi je parle de la bière hein, vous savez..l’emblème quoi! Vos histoires de quatre tomates à 500, un kilo de viande à 3500, une boîte d’arachides à 400, le pain à 200 et tout et tout ça vous regarde. 

Au Cameroun, tant qu’il y’a de la bière, le pays va bien. Chômage ou pas chômage, le pays va bien. Développement ou pas développement, le pays va bien. Tant que la bière coule à flot et que le Smig nous permet de boire une tous les jours, le pays va bien. Et même si on a pas le smig nos voisins ne peuvent quand même pas nous refuser une bière! Quand même! Donc le pays va bien. 

Bref hein. Je n’étais pas ici pour vous moraliser. Je vous souhaite bonne fête du travail. Surtout aux jeunes qui « mimba » trop que oo « si le gouvernement ne me donne pas le travail », « si je ne trouve pas une entreprise qui m’emploie, je vais monter mon business ». Vous voulez montrer que vous aimez le travail plus que qui? 

Donc nous qui sommes au parlement toute la journée du matin quand vous sortez vous chercher jusqu’au soir quand vous rentrez vous coucher on est inférieur à vous? Vous voulez montrer que vous aspirez au développement plus que qui? Même les grands “tétés” qui sont en haut là-bas, le développement ne leur dit rien. Leurs enfants ne sont même pas ici donc ils n’en ont que faire. Vous voulez montrer que vous aimez trop le pays. Séminaires à gauche, formations à droite, créer les entreprises au milieu, mieux de vous. 

En tout cas, avancez vous. On suivra peut-être vos pas quand le degré d’alcool aura baissé dans notre sang et que nos yeux seront éclaircis. Quelque part, au fond de nous-mêmes, on sait que c’est vous qui avez raison. Blâmer le gouvernement et boire la bière ne nous aidera pas à évoluer. Un jour, nous finirons par nous lever et ce sera ce jour que la paix reviendra par le travail, pour notre chère patrie. 

Bonne fête du travail à tous les jeunes qui nous inspirent à nous bouger tous les jours, malgré les peines, les coups durs et les difficultés. We see you ! 

Amalia Ebongue

1 Comment

Add Yours

Laisser un commentaire