JOURNÉE MONDIALE DE LA PHOTOGRAPHIE : QUAND L’ART RACONTE L’HISTOIRE.

Depuis 2010, date de la première édition, le 19 août, à 18h39 minutes, les photographes du monde entier mettent leur cliché sur la toile. Le nombre de photo et de participants connait un pic à chaque édition.

La photographie est une technique qui permet de créer des images par l’action de la lumière.  Ce mot désigne également l’image obtenue généralement appelée la « photo ».  Le mot photographie vient du grec  et signifie littéralement « l’écriture de la lumière ».  Cette écriture est devenue depuis sa découverte, le meilleur outil pour conter l’histoire. Depuis 2010, le 19 août, à 18h39 minutes, les photographes du monde entier  partagent « leur monde » avec le monde via un cliché sur la toile.   Mais d’où vient cette journée ?  Pourquoi la date du 19 août ? Et  où en est l’Afrique et le Cameroun sur le plan photographique ?

HISTOIRE DE LA PHOTOGRAPHIE

Nous sommes en 1816 lorsque le français Nicéphore Niepce commence ses travaux sur la photographie en utilisant le procédé de l’héliographique réalise la toute première photographie. Mais il manque quelque chose à l’invention, la photo n’est pas très réussie. C’est sa collaboration avec son confrère Louis Daguerre qui aboutira aux premières images permanentes

En 1835, Louis Daguerre  améliore l’invention de Nicéphore, cette fois, en utilisant le procédé du daguerréotype qui permettait de fixer une image sur une plaque métallique et exposée dans une chambre noire. Le 19 août 1839, l’Académie française des sciences acquiert les droits du procédé du daguerréotype et en fait « un cadeau au monde libre ». La photographie vient de voir le jour de façon officielle.  

L‘évolution de la photographie

Jusqu’ici, la photo est réalisée sur une plaque de cuivre recouverte d’une couche de nitrate d’argent (photo argentique). En 1841, William Fox Talbot invente le négatif permettant de reproduire des images sur du papier (le calotype).

En 1861, Thomas Sutton offrira au monde la première photo couleur durable sur du ruban de tartan. 1888, Georges Eastman met sur pied le premier appareil photographique portable de la marque Kodak. En 1948, Edwin Herbert Land propose le premier appareil photo instantané : le polaroid0 la version couleur sort en 1963. En 1975 que l’appareil photo numérique verra le jour par l’ingénieur Steven Sasson pour la marque Kodak. Il faudra attendre l’an 2000 pour voir Sharp &Samsung proposer le premier  téléphone avec appareil photographique intégré (photophone).

En 2009, un jeune photographe passionné, KORSKE ARA a à cœur de voir toutes  les communautés du monde réuni pour célébrer la photographie. Il lance le concept de « journée mondiale de la photo ». Cette journée est l’occasion pour tous les professionnels et amateurs de la photo du monde de « partager leur monde avec le monde ». 

KORSKE ARA.jpg

Cette journée se déroule précisément en ligne, mais des évènements physiques sont également organisés çà et là afin de mieux valoriser le métier et montrer son savoir-faire. En lisant plus haut, vous aurez remarqué que la date du 19 août n’a pas été choisie au hasard.  Depuis 2010, date de la première édition, le 19 août, à 18h39 minutes, les photographes du monde entier  mettent leur cliché sur la toile. Le nombre de photo et de participants connait un pic à chaque édition. 

La photographie au Cameroun

L’Afrique est riche, ses jeunes pleins de talent et désireux de s’exprimer eux aussi. Des pays comme le Congo, le Bénin, le Sénégal, la Cote d’ivoire, etc. ont vu émerger plein de photographes de renommée internationale. Des festivals comme la Biennale africaine de la photographie, des rencontres, des galeries et exposition  çà et là à travers le monde ont mis en avant le talent de beaucoup de photographes africains. Et de plus en plus, la photographie devient un métier valorisant. Le professionnalisme, l’innovation, la créativité et la technique sont au rendez-vous.

Au Cameroun d’ailleurs, le Gouvernement  a institué toute journée à elle dédiée. Les journées nationales de la photographie lancées en 2015 et qui s’étendent du 05 au 07 novembre de chaque année. Bien que ces journées nationales semblent être allées aux oubliettes,  d’autres initiatives à l’instar de  la quinzaine de la photographie de Yaoundé organisés par l’IFC et l’Ambassade de France, les cours contribuent à la valorisation de cet art. Il existe également une ligue de photographes professionnels qui veille à l’éclosion de ce métier. 

Un métier qui attire d’ailleurs la curiosité de beaucoup de jeunes surtout lorsqu’on sait que la photo est le meilleur outil pour immortaliser l’instant présent et raconter l’histoire aux générations futur.

Nadia Nzengue

31 Comments

Add Yours

Laisser un commentaire