L’AFD soutient le programme Afrique créative édition 2021

Afrique Créative est une plateforme mise en place pour aider les acteurs culturels à trouver les financements pour leurs projets et à mieux se structurer.

Partenaire financier depuis la première édition, l’Agence Française de Développement renouvelle son engagement dans le programme Afrique Créative. 

Le secteur de l’industrie Culturelle et Créative génère par an plusieurs millions de dollars de revenus en Afrique. C’est ce que révèle une enquête menée en 2017 par l’Agence Française de Développement. Dans ce rapport, il ressortait que l’Afrique seule gagnait deux millions. La preuve qu’ il y a un potentiel énorme, mais que beaucoup de choses restent encore à faire. La faute à une politique culturelle qui est différente d’un pays à un autre. Soucieuse donc de voir ce domaine rayonné, l’Agence France de développement ( AFD) a mis en place un programme d’accompagnement pour aider certains pays africains à rehausser le potentiel de leur industrie culturelle et créative.

Lancée en 2019 par l’Agence Française de Développement, la première édition du programme Afrique créative avait réuni quatre pays africains. Il s’agissait du Burkina Faso, le Maroc, l’Ouganda et le Sénégal. À l’issue des résultats, neuf entrepreneurs originaires de ces pays ont bénéficié d’un financement et d’un accompagnement de la part d’un consortium composé d’Africalia, I&P Conseil, Zhu Culture et la Fondation Bayimba qui a piloté le projet sous la tutelle de l’agence. Angèle DIABANG, qui dirige Karoninka, société de production qui réalise des films très engagés (Sénégal). Fatoumata PINDRA, présidente d’Optimiste Productions, structure reconnue dans la sphère du hip-hop (Sénégal). Sébastien BAZEMO, plus connu sous le nom de Bazem’Se, conçoit une mode éthique et chic (Burkina Faso). Soumaila KANLA, ébéniste fondateur de Kalanexpo, donne une seconde vie au bois mort à travers ses créations design (Burkina Faso). Patricia DEFEVER, fondatrice de la maison d’édition Langages du Sud (Maroc). Brahim EL MAZNED, promoteur de ANYA/Visa for Music, plateforme musicale (Maroc). Elijah KITAKA, fondateur de Fezah App, application qui va révolutionner l’industrie musicale (Ouganda). David MASANSO, qui fait des merveilles dans le domaine de l’animation 3D avec son entreprise Crossroads Digital Multimedia (Ouganda). Daudi KARUNGI, promoteur de Afriart, galerie d’art contemporain qui met en lumière les talents d’avenir (Ouganda). Source AFD.

Vu l’impact de ce secteur dans l’économie des pays en développement ou voie de développement, Afrique Créative est une plateforme mise en place pour aider les acteurs culturels à trouver les financements pour leurs projets et à mieux se structurer. Pour cette deuxième édition, en dehors des pays présents depuis la première édition,  le programme a lancé un appel à candidatures qui intègre maintenant de nouveaux pays africains. Comme le Cameroun, la Côte d’Ivoire, le Ghana, la République démocratique du Congo et la Tunisie. Les profils concernés sont les entreprises qui évoluent dans le design, la production audiovisuelle, les arts de la scène, l’artisanat, les arts numériques… Le programme va s’étendre sur un an, et sera reparti en trois phases comprenant la période de pré incubation, puis d’incubation avant de se terminer par une formation accélérée. Les candidats seront assistés tout au long de leur formation par des professionnels du monde de la culture et de la finance. Les modules de formation sont conçus de manière à ce que les apprenants n’aient pas seulement les capacités de créateur d’œuvre culturel, mais aussi celles de gestion de leur patrimoine financier. À la fin du processus, un financement allant de 30 000 à 50 000 euros sera remis à chaque participant.

NB : Les candidatures peuvent être envoyées avant le 23 mai en cliquant ici.

Charles Binelli

22 Comments

Add Yours
  1. 1
    gate io türkiye

    At the beginning, I was still puzzled. Since I read your article, I have been very impressed. It has provided a lot of innovative ideas for my thesis related to gate.io. Thank u. But I still have some doubts, can you help me? Thanks.

  2. 3
    gate io twitter

    I am a student of BAK College. The recent paper competition gave me a lot of headaches, and I checked a lot of information. Finally, after reading your article, it suddenly dawned on me that I can still have such an idea. grateful. But I still have some questions, hope you can help me.

Laisser un commentaire